La plateforme de R&D GAYA a franchi une nouvelle étape en produisant du méthane injectable à partir de CSR


La plateforme de R&D GAYA a franchi une nouvelle étape en produisant ses premiers m3 de méthane renouvelable à partir de pyrogazéification de combustibles solides de récupération.

UNE PREMIÈRE MONDIALE

Un an après avoir réussi à produire du biométhane à partir de biomasse, Engie Lab CRIGEN a annoncé avoir produit ses premiers m3 de gaz renouvelable à partir de pyrogazéification de combustibles solides de récupération[1] sur sa plateforme de démonstration Gaya située à Saint-Fons (69).

Cet accomplissement constitue une première mondiale, la production de méthane de synthèse répondant aux spécifications d'injection en réseaux par pyrogazéification de biomasse (granulés et copeaux de bois, écorces, bois A) ayant déjà été démontrée à plusieurs reprises (notamment unités GoBiGas en Suède et Güssing en Autriche).

[1] Les combustibles solides de récupération (CSR) sont préparés à partir de déchets non dangereux solides de façon à permettre une valorisation énergétique performante en chaleur et/ou en électricité, en général en substitution d’énergie fossile. Ils sont issus des refus de tri des déchets des activités économiques, des collectes sélectives des emballages, des encombrants de déchèteries (déchets secs et riches en résidus de plastiques, bois, papier… non recyclables dans les conditions actuelles).

2020.12_GAYA_CSR

Source : Illustration Engie Lab CRIGEN

LA PLATEFORME GAYA

Née d’un projet de Recherche et de Développement collaboratif réunissant 11 autres partenaires, Gaya a été lancée en 2010 et fait partie d’une ambition politique visant à lancer des projets centrés sur de nouvelles technologies de l’énergie et de la chimie. Le projet est piloté par ENGIE. Son financement, assuré par ENGIE et l’ADEME, au travers des investissements d’avenir, et de ses partenaires, a été validé par l’Union Européenne.

Sa finalité est de permettre la production d’un gaz vert économique et écologique, dit de 2e génération : un biométhane produit à partir de biomasses puis de déchets non recyclables (CSR), transportable dans les réseaux actuels ou directement utilisable comme carburant.

Site de la plateforme GAYA

LE POTENTIEL DE LA VALORISATION "GAZ" DES CSR

La production de Combustibles Solides de Récupération (CSR) s’inscrit dans le respect de la hiérarchie du traitement des déchets comme un exutoire aux refus de tri des recyclables en les transformant en ressources à haut pouvoir énergétique permettant ainsi l’optimisation de leur valorisation et la réduction des quantités enfouies ou incinérées. Cette production s’inscrit dans les moyens pour limiter les volumes de déchets enfouis ou incinérés, elle figure donc dans la plupart des Plans Régionaux de Prévention et de Gestion des Déchets.

La valorisation des CSR en gaz de synthèse par pyrogazéification permettrait de résoudre la problématique de saisonnalité que posent les installations de combustion des CSR, en décorrélant production et consommation et en profitant des capacités considérables de stockage offertes par les réseaux de gaz. Largement maillés sur le territoire, les réseaux de gaz permettent en effet de stocker environ 130 TWh, soit un tiers de la consommation nationale annuelle.

SRF_gasification

Valorisation des CSR par pyrogazéification - Schéma issu du rapport "Emerging Sustainable Technologies", Engie Research (2020)

PROCHAINE ÉTAPE : LE PROJET SALAMANDRE

Fort de ce premier succès, le groupe Engie envisage la construction d’une première unité industrielle au Havre à partir de 2023. Un projet baptisé « Salamandre » qui devrait permettre dès 2026 de produire jusqu’à 150 GWh de gaz renouvelable, « soit l’équivalent de la consommation de 670 bus » via la valorisation de 70 000 tonnes par an de déchets non recyclables en gaz renouvelable. « En outre, le procédé multi-énergies permettra également de produire environ 45 GWh de chaleur renouvelable pour servir des besoins urbains ou industriels » souligne l’énergéticien français.

ON EN PARLE DANS LA PRESSE :


À découvrir également

14/09/2021

Lancement d’une consultation de l'ATEE pour une prestation d’étude des potentiels nationaux de stockages d’électricité et de chaleur /froid

Clôture de la consultation : 15 octobre 2021

L’objet du présent marché est la réalisation d’une prestation d’études (dénommée ci-après PEPS5), visant à évaluer les potentiels…
Pyrogazéification Actualité
06/09/2021

Webinaire Xylofutur en partenariat avec le Club Pyrogazéification de l'ATEE le 13/09

Le Club Pyrogazéification de l'ATEE et le Pôle de Compétitivité Xylofutur vous invitent à participer au webinaire :

Pyrogazéification, Quelles solutions de valorisation pour…
Pyrogazéification Actualité
03/09/2021

Le Club Pyrogazéification et ses adhérents au salon ExpoBiogaz 2021 !

Cette année, le Salon ExpoBiogaz accueillait pour la première fois un espace dédié aux acteurs de la filière pyrogazéification. Retour sur ces 2 jours de retrouvailles, de rencontres…