Biogaz et méthanisation

Biogaz
Méthanisation

Le Club

Missions / Objectifs

Interprofession du biogaz, le Club Biogaz a été créé au sein de l'ATEE le 20 septembre 1999, par les pionniers de la filière. Il rassemble les principaux acteurs français concernés par le biogaz et la méthanisation. Fin 2019, le Club Biogaz compte plus de 240 structures adhérentes (personnes morales) : liste des adhérents du Club Biogaz ATEE (classée par collèges) au 01/09/2019.

L’objectif du Club Biogaz est de promouvoir le développement des différentes filières de production et de valorisation.

 

Adhérents du Club Biogaz

  • bureaux d’études et sociétés prestataires de services qui conçoivent des unités de méthanisation
  • organismes publics et privés qui concourent au montage juridique et financier des unités de méthanisation
  • entreprises et organismes qui réalisent et construisent des unités de méthanisation
  • fournisseurs d’équipements de valorisation, d’épuration, de transport et distribution du biogaz
  • exploitants des unités de méthanisation ou des équipements de biogaz
  • entreprises industrielles maîtres d’ouvrages ou fournisseurs d’intrants
  • fournisseurs d’énergie
  • collectivités territoriales, les syndicats intercommunaux gérant les déchets et le traitement des eaux usées
  • coopératives et exploitations agricoles
  • organismes impliqués dans la recherche, l’enseignement ou la formation
  • associations et organismes impliqués dans l’accompagnement de projets, l’animation, l’information.

Vous pouvez retrouver la liste des adhérents en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Liste des adhérents du Club Biogaz

Activités

  • favoriser la mise en commun d’expériences, d’informations et de réflexions concernant la méthanisation et la valorisation du biogaz ;
  • proposer des mesures et aménagements réglementaires propres à favoriser la méthanisation et la valorisation du biogaz ;
  • participer aux concertations nationales et européennes et donner son avis sur les textes en préparation tant en France qu’à l’échelon européen, en s’appuyant sur les compétences et expériences de ses membres ;
  • faire des propositions sur les recherches et mises au point nécessaires à la mise en place et au développement de filières ;
  • rédiger tous documents, supports utiles à la diffusion des bonnes pratiques ;
  • concevoir des colloques, des formations ou des visites de sites (Agenda en ligne ici).