Maîtrise de l'énergie

31/07/2020

[Publication ICCEE] Analyse de l'impact énergétique de la chaîne d'approvisionnement et les meilleures pratiques

L'ICCEE vise à améliorer l'efficacité énergétique dans la chaîne du froid du secteur agroalimentaire, en accélérant la mise en œuvre d'audits énergétiques et en entreprenant plus facilement des mesures tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Pour atteindre ces objectifs, une analyse approfondie de la performance énergétique a été réalisée afin de comprendre la cause de la consommation d'énergie dans le but de la réduire aux différents stades de la chaîne d'approvisionnement.

Ce rapport cartographie les flux d'énergie et définit les limites des chaînes du froid de différents produits. Il comprend également un modèle, qui permet d'analyser la consommation d'énergie tout au long de la chaîne d'approvisionnement, déterminée par les besoins en réfrigération des activités de stockage et de transport, ainsi que les pertes de qualité. Enfin, les meilleures pratiques en matière de mesures d'efficacité énergétique sont étudiées.

Retrouvez la publication ICCEE et le rapport.

31/07/2020

[Publication ICCEE] Investigation et impact sur les avantages non énergétiques et les aspects comportementaux sur la chaine d'approvisionnement du froid

La réfrigération et la congélation sont essentielles pour fournir des aliments de haute qualité et en conserve dans le monde entier. Elles sont pour autant responsables d'environ 30 % de la consommation d'électricité du secteur alimentaire. L'efficacité énergétique est donc primordiale pour les entreprises opérant dans ce domaine ; à la fois pour réaliser des économies d'énergie mais aussi pour bénéficier d'avantages non liés à l'énergie (compétitivité accrue, réduction des émissions, diminution des besoins de maintenance ou amélioration de l'environnement de travail).

Aujourd'hui, les analyses et les recherches existantes, sur les avantages non énergétiques et les aspects comportementaux liés à l'efficacité énergétique, se concentrent principalement sur les entreprises individuelles et rarement sur toute la chaîne d'approvisionnement du froid d'industries agroalimentaires.

Pour combler cette lacune, les partenaires du projet ICCEE ont publié un rapport examinant de plus près ces aspects, passant ainsi de la perspective d'une entreprise individuelle à une évaluation complète de la chaîne du froid.

Le rapport fait suite à 61 entretiens semi-structurés et à une enquête en ligne menée auprès de 175 participants représentant des entreprises actives dans les chaînes d'approvisionnement en froid de différents États membres de l'Union européenne. Il montre l'intérêt d'aborder l'efficacité énergétique avec une logique de chaîne d'approvisionnement, présente la méthodologie d'enquête auprès des parties prenantes, les résultats et les observations, et conclut par des conclusions stratégiques, utiles pour les 2 prochaines années du projet ICCEE.

Retrouvez la publication ICCEE et téléchargez le rapport.
 

 

29/07/2020

L'ATEE publie les résultats de l'étude "Impacts des opérations à reste à charge nul sur le marché des CEE"

Réalisée entre février et juin 2020 par le Cabinet ENEA, et financée par l'ADEME, l'ATEE et plusieurs adhérents du Club C2E de l'ATEE, l'étude "Impacts des opérations à reste à charge nul sur le marché des CEE" a pour objectif de préciser les impacts positifs et négatifs qu’ont eus les opérations à reste à charge nul (à un euro) sur le secteur des CEE, et plus particulièrement les opérations à reste à charge nul permises par le dispositif Coup de Pouce sur l’année 2019, afin d’émettre des recommandations sur l’utilisation de ce dispositif.

L’étude se concentre principalement sur les opérations d’isolation des combles et des planchers bas (BAR-EN101 et BAR-EN-103), et le remplacement des chaudières par des pompes à chaleur et des chaudières gaz à très haute performance énergétique (BAR-TH-104 et BAR-TH-106), car ces opérations ont constitué la majeure partie des opérations Coup de Pouce et à reste à charge nul sur la période. L’opération standard « récupération de chaleur fatale sur groupe froid » dans l’industrie (IND-UT-117) a également été incluse dans le périmètre de l’étude à titre comparatif.

Les analyses s’appuient principalement sur les données disponibles et les interviews d’une cinquantaine d’acteurs de la filière.

Retrouvez sur notre espace documentation le RAPPORT FINAL