Citeo, Eco-mobilier, GRTgaz et le Syctom souhaitent accélérer la valorisation des déchets résiduels en gaz renouvelable

Partager sur

→ Initiative commune pour accélérer l’industrialisation des projets de valorisation
des déchets résiduels en gaz renouvelable et bas-carbone 

Le 31 mars 2022, Citeo, Eco-mobilier, GRTgaz et le Syctom ont signé un protocole d’accord qui vise à mettre en commun leur expérience et leurs expertises pour contribuer à l’optimisation du traitement des déchets résiduels. Des voies de valorisations prometteuses commencent à émerger pour ces déchets tels que les bois adjuvantés, les combustibles solides de récupération, les refus de tri des emballages papiers ou les boues de stations d’épuration et d’industrie.

La valorisation en gaz renouvelables et bas-carbone pour ces déchets résiduels fait partie des solutions d’avenir. Elle crée de fait une nouvelle strate dans la pyramide de la hiérarchie des modes de traitement des déchets en permettant à la fois leur valorisation sous forme d’énergie facilement transportable et stockable et leur valorisation matière puisque les gaz peuvent servir de matière première pour l’industrie chimique. Pour accélérer l’industrialisation de ces technologies innovantes et le développement de projets associés de production de gaz renouvelables et bas carbone « made in France », les partenaires vont coopérer pour construire une plateforme d’offres de services multi-expertises et complémentaires.

À travers cette initiative, les partenaires souhaitent en particulier apporter leur expertise :

  • aux collectivités et syndicats territoriaux de valorisation des déchets, et tout autre acteur économique disposant de gisement de déchets à valoriser ;
  • aux développeurs de technologies travaillant sur l’ensemble de la chaine de valeur, du prétraitement des résidus et déchets jusqu’à la production et la valorisation de méthane de synthèse ;
  • aux développeurs et porteurs de projets de production, aux bureaux d’études, aux architectes du développement et de la construction…

L’objectif de ce protocole consiste à définir dans les prochains mois un périmètre de prestations, et à concevoir les modalités de leur mise en œuvre et de mise à disposition, en respectant quelques grands principes :

  • faciliter l’accompagnement des porteurs de technologies et porteurs de projets, favoriser le développement de la visibilité des filières et de la chaîne de valeur associée ;
  • privilégier une approche opérationnelle rapide et directe ;
  • ouvrir largement l’accès à tous les acteurs et toutes les technologies.

À ce stade, les partenaires ont l’intention de proposer des offres de services autour de 3 propositions de valeur :

  • L’évaluation, la qualification et l’appui à la mobilisation des ressources et gisements de déchets ;
  • L’appui au développement des projets de valorisation des ressources des territoires ;
  • L’accompagnement à l’industrialisation des technologies.

Convaincus de l’utilité de cette plateforme pour accélérer l’industrialisation de ces technologies, décarboner le mix gazier français par une production locale dans les territoires et renforcer l’économie circulaire, les partenaires se donnent jusqu’en 2023 pour conforter leurs hypothèses et confirmer sa faisabilité.


À découvrir également

26/05/2023

Journée Bois-Energie : 3ème édition le 6 juin 2023 à Paris

Participez à la troisième édition de la Journée Bois-Energie - rdv le 06 juin 2023 - Paris

Depuis le lancement de la première Journée Bois Énergie en 2019, ses organisateurs -…
21/04/2023

Un Plan Marshall de la Chaleur renouvelable et de récupération

[Communiqué de presse] - Paris, le 21 avril 2023

Les associations promouvant l’essor de la chaleur renouvelable (AFPG, AMORCE, ATEE, CIBE, ENERPLAN, FEDENE, SER et VIA SEVA) ont…
03/04/2023

Le Club Stockage d'Energies intervient au salon MIX.E le 10 mai 2023

L'ATEE et son Club Stockage d'Energies est partenaire du salon MIX.E : l'événement Européen tech & solutions pour un mix énergétique neutre en carbone qui se déroulera du 10 au 11…