Présentation des principaux résultats de la récente étude sur le potentiel du stockage d’électricité à l’horizon 2030

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique:

Le Club Stockage d'énergies ATEE a organisé une conférence de presse le 18 octobre 2018.

Cette conférence a été l’occasion d’une présentation par Laurent Fournié, Directeur de Projets énergie chez Artelys, des principaux résultats de la récente étude sur le potentiel du stockage d’électricité à l’horizon 2030 réalisée par l’ATEE et par l’ADEME et publiée fin juillet 2018 :  modèles économiques, applications des stockages d’électricité, centralisés, distribués ou diffus, pour 10 cas d’études les plus pertinents, capables de générer des potentiels significatifs de stockage d’électricité et de power to gas en France métropolitaine comme en ZNI.

Cette conférence a également permis au Club Stockage d’énergies ATEE de faire passer ses messages clés en termes d’objectifs et de préconisations pour le déploiement des technologies de stockage, à prendre en compte pour la Programmation pluriannuelle de l’énergie par le Ministère de la transition écologique et solidaire. Les débats étaient animés par Patrick Canal, Délégué général du Club Stockage d’énergies ATEE.

La première période de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui s’est déroulée de 2015 à 2017 a confirmé le déploiement de nouvelles offres de stockage d’électricité et de chaleur dans le mix électrique français. Cette filière est donc devenue un outil incontournable de la transition écologique, par sa capacité à optimiser l’intégration, dans les mix d’électricité et de chaleur, des énergies renouvelables et récupérables et à contribuer à la flexibilité des systèmes énergétiques. De plus, le stockage d’énergies sera à même de faire émerger de nouvelles filières d’excellences françaises, en suscitant des emplois en métropole comme dans les DROM-COM et des exportations de technologies et de savoir-faire sur les marchés mondiaux du stockage à très forts potentiels de croissance.
Le second volet de la PPE devrait sensiblement renforcer la part du stockage d’énergies à déployer pendant la prochaine période 2018-2028.

contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site