Spécial présidentielles

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

les candidats face aux défis énergétiquesLes candidats face aux défis énergétiques.
ENERGIE PLUS a interrogé François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy pour connaître leurs propositions sur quatre thèmes :

  • la politique climatique de la France,
  • la maîtrise de la demande d’énergie,
  • l'énergie et l'économie et
  • le prix des énergies.


Politique climatique
Quel positionnement la France doit-elle prendre, selon vous, dans le cadre européen et international ? Pour redonner de la valeur aux quotas de CO2 sur les marchés “carbone”, doit-on relever les objectifs communautaires de réduction des émissions de GES ou vaut-il mieux installer un prix plancher de la tonne de CO2 ?
Peut-on mettre en place une vraie taxe carbone, équitable, et à quelle échelle ?

Les réponses des candidats (pdf 178 ko)

Maîtrise de la demande d'énergie
Les objectifs européens d’efficacité énergétique sont les seuls à ne pas être contraignants. Pourtant ils sont essentiels pour assurer les autres objectifs de développement des EnR et de réduction des émissions de GES.
Serez-vous volontariste en la matière, afin de réduire la consommation d’énergie du pays, et en mettant en oeuvre quelles actions ?
Comptez-vous renforcer le dispositif des certificats d’économies d’énergie ?
Envisagez-vous de maintenir voire augmenter les crédits d’impôts pour l’acquisition de matériels énergétiquement performants ?
Comment assurer la formation des professionnels dans le secteur du bâtiment ?
Quel soutien apporter aux entreprises voulant maîtriser leurs consommations d’énergie

Les réponses des candidats (pdf 179 ko)


Energie et économie
Le poids de l’énergie dans l’économie est très important, tant du côté de l’appareil productif que des nombreuses sociétés prestataires. Une politique ambitieuse de sobriété et d’efficacité énergétique et de développement des EnR serait en mesure de créer de nombreux emplois et des filières industrielles : quelle sera votre politique en la matière ?
A l’image de la filière “biogaz”, les entreprises demandent un cadre stable et incitatif (tarif d’achat, réglementation ICPE, etc.) pour créer de l’activité : serez-vous en mesure de leur assurer ce cadre ?
La décentralisation de la production d’énergie et des politiques locales adaptées nécessitent une forte implication des collectivités territoriales : leur donnerez-vous plus de pouvoirs et de moyens financiers pour agir ?

Les réponses des candidats (pdf 180 ko)


Prix des énergies
L’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz est assez relative en France. La promesse d’une concurrence permettant la réduction des prix de l’énergie est caduque.
Le développement des EnR, le soutien aux technologies performantes comme la cogénération, le maintien de la péréquation tarifaire ou encore le renforcement de la sûreté des installations nucléaires vont conduire à une hausse des prix de l’électricité.
Les énergies fossiles (fioul, gaz) suivent aussi cette voie.
Quel discours de vérité tiendrez-vous aux Français sur ce sujet du signal-prix, si important pour susciter des comportements économes ?
Jusqu’à quand peut-on maintenir des tarifs réglementés aux particuliers ? Faut-il revoir totalement la fiscalité de l’énergie ?
Comment assurer des services minimums aux ménages les plus fragiles ?

Les réponses des candidats (pdf 360 ko)

Dossier publié dans ENERGIE PLUS n°483 du 1er avril 2012

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site