Fermetures des meubles frigorifiques de vente à température positive

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Le 9e arrêté définissant les opérations standardisées d’économies d’énergie a été publié au Journal Officiel le 11 avril dernier. Il contient notamment la fiche BAT-EQ-25 sur les fermetures de meubles frigorifiques à température négative qui complète la fiche BAT-EQ-24. Une bonne occasion de faire un point sur cette technologie et ses enjeux.
 
En France, une grande surface comporte en moyenne 50 mètres linéaires de meubles frigorifiques, et une très grande surface en comporte en moyenne 200.
 
De fait, le froid commercial est responsable en moyenne de 40 % de la consommation totale d’énergie d’une grande surface et constitue donc un poste de dépense important pour les professionnels du domaine. Les enjeux du froid commercial dépassent même les frontières du secteur, puisqu’avec un parc de 12 000 grandes surfaces, la France pourrait, grâce à des installations plus performantes, réaliser des économies d’énergie significatives à l’échelle nationale.
 
Fort de ce constat, certains responsables de magasins ont pris l’initiative de se doter de meubles froids à température positive moins énergivores en équipant ces derniers de portes vitrées. Grâce à cette innovation on obtient une baisse de 30 à 50 % de la consommation du meuble frigorifique, selon les conditions de fonctionnement et la nature de la fermeture. Il s’ensuit une diminution de 15 à 20 % de la consommation globale des magasins, et donc du montant de leur facture énergétique.
 
(...)
75% des meubles équipés d'ici 2020
(...)
 
Lire l'article complet, publié dans la revue ENERGIE PLUS n°485 du 1er mai 2012
© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site