Edito : l’ATEE... du référent énergie aux politiques UE.

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Comme le montre (encore une fois) le rapport “Energy Technology Perspectives” de l’AIE, aucun objectif climatique ne sera atteint sans une part importante d’efficacité énergétique. Le bâtiment, le transport et l’industrie sont trois secteurs dans lesquels les efforts peuvent être portés grâce à des solutions existantes, innovantes ou plus classiques. Le forum Energy Time qui s’est tenu à Paris le 20 juin en était la parfaite illustration : les entreprises spécialisées dans les services d’efficacité énergétique existent et proposent des méthodes et moyens de réduire la consommation d’énergie (1). En entreprise, et particulièrement dans l’industrie, la démarche requiert des personnes compétentes et dédiées au management de l’énergie. La fonction de “référent énergie” est donc en train de se diffuser et, pour la consolider, l’ATEE vient de lancer une nouvelle offre d’adhésion spécifique (2). En plus des outils et services qui leurs seront proposés en tant qu’adhérents, les référents énergie constitueront un réseau d’échanges au sein de l’association pour mieux se connaître et partager les meilleures pratiques. Un retour aux fondamentaux pour l’ATEE vers les économies d’énergie en entreprise, à l’origine de sa création il y a presque 40 ans.

L’association élargit par ailleurs son champ d’action à l’Europe. Elle a aussi lancé début juin le projet EPATEE avec dix partenaires européens dont l’Ademe et sa consœur autrichienne, le Centre de recherche sur l’énergie des Pays-Bas, la Fédération pour l’efficacité énergétique de l’Italie et le Fraunhofer Institut allemand (3). Leur objectif est d’aider les États membres à évaluer leurs politiques d’efficacité énergétique, d’une très grande variété, allant de la réglementation aux subventions en passant par les accords volontaires et les systèmes d’obligations (dont vous trouverez un panorama en page 19). Une analyse des évaluations déjà en cours ou réalisées permettra de créer une boîte à outils où chaque pays pourra piocher ce qui lui est le plus adapté. Jauger l’efficacité des politiques d’efficacité énergétique n’est pas chose aisée et surtout peu habituelle : avec EPATEE, les méthodes d’évaluation seront plus claires et mieux intégrées au cycle de vie de ces politiques.

(1) D’ailleurs, Energy Time a remis des prix à plusieurs entreprises, dont ProbaYes pour sa solution logicielle, Turbiwatt pour son système de petite hydraulique, et SNCF Mobilités comme entreprise de l’année.
(2) Pour tout renseignement sur cette offre, contactez referent-energie@atee.fr
(3) À découvrir sur www.epatee.eu 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site