Valls : plusieurs mesures pour relancer le logement

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Moins d'une semaine après la formation du gouvernement Valls 2, le Premier Ministre accompagné des ministres en charge de l'énergie et du logement a annoncé un train de mesures pour favoriser l'offre de logement et relancer le secteur du bâtiment.

La plupart des mesures évoquées concerne surtout le ministère de Sylvia Pinel. Il s'agit d'actions pour libérer le foncier privé, pour augmenter l'offre de logements neufs intermédiaires et sociaux et pour favoriser l'acquisition de logements neufs.

Les mesures relatives au ministère de Ségolène Royal sont celles déjà évoquées par la ministre : taux homogène du crédit d'impôts développement durable (CIDD) qui est augmenté à 30% pour les travaux de rénovation énergétique engagés dès ce 1er septembre 2014 ; mobilisation de financements supplémentaires pour assurer les 50000 projets de travaux de rénovation énergétique de propriétaires modestes par l'Anah. Selon nos informations, les travaux éligibles au CIDD incluraient l'installation de compteurs individuels dans les copropriétés et de système de recharge pour les véhicules électriques.

Les mesures annoncées par Emmanuel Valls prévoient aussi de simplifier et recentrer les dispositions de la loi ALUR. La simplification des normes de construction est également au programme avec une première série qui devrait être lancée d'ici la fin de l'année, y compris en matière de réglementation thermique. La mise en place d'un affichage environnemental des bâtiments est aussi prévue pour le 1er trimestre 2015. Le Premier Ministre a décrit ce plan de relance du logement comme pragmatique, en ligne avec la transition énergétique et propre à créer les conditions de la confiance.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site