Energie : un secteur en peine mutation

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Alors que le secteur de l’énergie change, les énergéticiens européens s’adaptent. Une étude menée par Enerpresse et Watt’s Next Conseil à l’occasion du Forum Enerpresse a analysé plus de 130 prises de participations ou acquisitions depuis 2016.

Elle montre que beaucoup d’entre eux ont procédé à une revue d’actifs. Près de 60 % de ces opérations portent sur des activités traditionnelles telles que les énergies renouvelables, les services énergétiques pour élargir l’offre et tenter de bénéficier de revenus récurrents et la commercialisation d’énergies pour booster le portefeuille clients. 40 % des opérations portent plutôt sur des activités prometteuses comme la mobilité électrique, l’internet des objets, la réponse à la demande et le stockage. Il y a de très grandes différences entre les opérateurs concernant leur transformation. L’Allemand E.ON a par exemple engagé une mutation stratégique majeure.

La dégradation du contexte de marché à partir de 2008-2009 et le contexte énergétique défavorable en Allemagne l’ont poussé à procéder à la séparation avec Uniper puis aux négociations avec RWE pour se spécialiser sur l’aval et les réseaux. La transformation d’Engie est aussi très importante avec plus de 20 milliards d’euros de rotation d’actifs. Iberdrola ou Enel opèrent de même un changement stratégique en misant majoritairement sur les activités « hors marché » : énergies renouvelables subventionnées, réseaux, etc. Les énergéticiens ont généralement tendance à se retirer du charbon. En avril 2017, Eurelectric annonçait que ses membres n’investiraient plus dans de nouvelles centrales à charbon après 2020 et qu’ils visaient la neutralité carbone d’ici 2050. Dans le secteur gazier, les stratégies des opérateurs sont différentes mais tendent vers des cessions d’actifs. Dans le nucléaire, presque tous les énergéticiens ont tendance à se désengager des projets de construction de centrales au profit des constructeurs, sauf EDF.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site