France Stratégie plaide à nouveau pour l’Union de l’énergie

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Après un premier rapport paru en janvier 2014 qui pointait les difficultés de l’Europe de l’énergie, France Stratégie publie une nouvelle étude rédigée par les mêmes experts. Elle propose des actions pour corriger les défaillances du système actuel (situation de surcapacité, effondrement des prix sur les marchés, fermetures de centrales à gaz, tarifs en hausse pour les consommateurs etc.) et construire une nouvelle politique européenne de l’énergie. Sept recommandations principales ont été identifiées par les auteurs. Ils souhaitent tout d’abord que les dirigeants européens précisent les objectifs de la politique énergétique de l’Union.

Autre priorité, améliorer la sécurité de l’approvisionnement en gaz. Pour atteindre cet objectif, le document propose d’aider les pays l’Est dans leur négociation avec Gazprom, en obligeant la compagnie russe à se conforter aux règles européennes. Autres pistes envisagées, la diversification des sources d’approvisionnement en gaz des 28 et la construction du corridor gazier Sud-Européen. Les experts proposent aussi de modifier le cadre de régulation du secteur de l’électricité, de reconstruire un signal-prix crédible du carbone et d’élaborer une stratégie du raffinage européen. Du côté des investissements, le rapport préconise d’intensifier et de coordonner les efforts de R & D en faveur  des technologies non matures pour tendre plus rapidement vers un système énergétique décarboné et d’encourager les investissements dans le secteur de l’énergie dans le cadre du plan de relance de la Commission. Pour atteindre ce but, il faudrait selon les auteurs favoriser le lancement de nouveaux projets reposant sur des investissements privés.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site