Le programme PROREFEI pour les référents énergie est lancé !

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

L’ATEE milite depuis des années pour que la fonction de référent énergie soit plus importante dans les entreprises, car elle est la pierre angulaire du management de l’énergie. Tout en continuant d’aider la certification ISO 50001, elle vient donc de lancer un programme CEE pour la formation de ces référents.

L’ATEE commence à avoir une belle expérience sur les programmes du dispositif des CEE. Après Pro-SMEn (voir encadré), elle vient en effet de lancer Pro-Refei, un programme de formation qui porte le nom officiel de PRO-FOR-03 dans le Journal officiel du 12 avril 2018. Avec le soutien financier de deux obligés, EDF et Total, l’objectif est de concourir à la formation de 3 000 référents énergie dans l’industrie d’ici fin 2020 (1). Le niveau est ambitieux mais le programme s’inspire de la formation Derefei proposée par l’Ademe depuis 2015 (voir Énergie Plus n°575), et dont la montée en puissance a permis de former plus de 1 000 personnes jusqu’à aujourd’hui. Maintenant que Derefei s’arrête, Pro-Refei va pouvoir prendre son relais avec un avantage de poids : le financement de la démarche. Les coûts pédagogiques sont en effet pris en charge à hauteur de 100 % pour les entreprises de moins de 300 salariés et de 50 % pour les autres.

Le parcours de formation, multimodal, comporte de manière obligatoire :
- une demi-journée de cours à distance grâce à un Mooc (massive open online course) dédié aux bases du management de l’énergie ;
- deux jours de formation en groupe ;
- deux jours et demi d’accompagnement individuel sur site ;
Un tutorat est également mis en place avec le formateur afin d’éviter l’abandon des stagiaires : cela est d’autant plus important pour eux que le financement n’est acquis qu’au terme du parcours !

  • Suivre l’après-formation

Ce sont les salariés ayant en charge la compétence énergie ou souhaitant l’acquérir qui peuvent faire la formation, dans la limite de trois salariés par entreprise. Toutes les branches industrielles sont concernées et d’ailleurs Pro-Refei bénéficie déjà du soutien de plusieurs fédérations (UIMM, UIC, Copacel/Unidis, etc.).
Pour certaines entreprises, l’énergie peut capter jusqu’à 30 % des coûts de fabrication. De fortes économies d’énergie peuvent encore être faites, particulièrement après un audit énergétique. L’objet de Pro-Refei, comme le précise le Journal officiel, est donc bien «d’accompagner la montée en compétences des référents énergie dans l’industrie et d’inciter les entreprises industrielles à faire émerger cette fonction au sein de leur structure.» Mais la démarche est plus large car, «le programme déploiera un parcours de formation, une démarche qualité, une plateforme dédiée ainsi qu’une animation technique du réseau des référents énergie.» L’idée du suivi des actions après la formation et de la création de synergies professionnelles entre tous les référents est donc essentielle.
La première session de formation débutera le 4 septembre 2018 par l’ouverture du Mooc (2). Foncez !

(1) Le programme est limité à la délivrance d’un volume CEE de 3 TWh cumac sur 2018-2020.
(2) Les inscriptions sont ouvertes depuis fin juin sur www.fun-mooc.fr. 

Article paru dans Energie Plus 610 du 15 juillet 2018

=> Voir le communiqué de presse du 11 juillet 2018

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site