Agriculteur, le métier de la transition énergétique

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Production de biomasse et grands espaces susceptibles d’accueillir des centrales éoliennes ou photovoltaïques : le secteur agricole dispose d’un potentiel important de production d’énergies renouvelables. Une façon de réduire la dépendance des agriculteurs aux énergies fossiles, de leur apporter un complément de revenu et de permettre à la France d’atteindre l’objectif de 32 % d’EnR dans son mix énergétique d’ici 2030.

Ademe, Coop de France, FNSEA et Syndicat des énergies renouvelables (SER) se sont donné rendez-vous jeudi 21 juin à l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA), dans le cadre d’une conférence sur l’agriculture et les EnR. L’occasion pour les acteurs de revenir sur l’étude de février 2018 menée par l’Ademe : “Agriculture et énergies renouvelables : contributions et opportunités pour les exploitants agricoles”. Pour quantifier les apports potentiels des EnR à l’agriculture française, l’Ademe s’est basée sur les principales ressources énergétiques (biocarburants, méthanisation, éolien, photovoltaïque, etc.) appliquées aux principales filières agricoles (grandes cultures, élevage, viticulture, etc.). Il en ressort que la contribution directe et indirecte de l’agriculture à la production d’EnR a été chiffrée à 20 % de la production nationale en 2015 (4,6 Mtep sur 23 Mtep d’EnR au niveau national)...

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 610 du 15 juillet 2018

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site