Du mieux pour les émissions de polluants en France

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Comme chaque année, le Centre interprofessionnel technique d’etudes de la pollution atmosphérique (Citepa) publie son rapport Secten. Ses données sont produites dans le cadre du Système national d’Inventaires d’émission et de bilans pour l’atmosphère (Snieba). Il présente les émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre (30 substances au total) en France métropolitaine dans six secteurs économiques, en prenant compte de l’utilisation des terres et de leurs changements d’affectation. Les mesures s’étendent de 1960 à 2014 pour le SO2, les NOx, le CO2 et le CO, depuis 1980 pour le NH3, 1988 pour les COVNM et 1990 pour les autres substances.

Les résultats publiés cette année sont plutôt encourageants. Entre 1990 et 2014, les émissions de la quasi-totalité des substances ont été réduites : -55 % pour les oxydes d’azote (NOx), -60 % pour PM2,5, -97% pour le plomb (Pb), -17,5 % pour le CO2 et -15 % pour le méthane (CH4). Les émissions par secteurs sont globalement à la baisse : -48 % pour l’énergie, -38 % pour l’industrie, -6 % pour le résidentiel et le tertiaire, et -3 % pour l’agriculture. Seul le secteur du transport routier connait une hausse de ses émissions (+11 %), à l’inverse des autres transports (-11 %). Autre bonne nouvelle, le puits de carbone français a augmenté de 63 %.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site