65 milliards de dollars pour l’économie américaine grâce à l’efficacité énergétique

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Economiser 65 milliards de dollars et créer 174 000 emplois aux États-Unis, c’est possible, selon l’analyse de l’ACEEE (American Council for an Energy-Efficient Economy) qui vient de paraitre. Cette étude démontre que s’il était adopté, le projet de loi de 2013 sur les économies d’énergie et la compétitivité aurait un impact considérable sur l’économie américaine. Ce projet est défendu au Congrès par la sénatrice démocrate du New Hampshire Jeanne Shaheen et le sénateur républicain de l’Ohio, Rob Portman.

Il a pour objectif d’établir une stratégie nationale pour inciter à l’adoption de technologies énergétiquement efficaces. Les mesures sont variées et concerneront industriels et particuliers. Il est prévu de développer de nouveaux standards pour limiter la consommation d’énergie de certaines classes de produits. Un fonds devrait être créé et des partenariats entérinés pour aider à la rénovation d’un million de maisons. Un programme fédéral de financement pour aider les industriels et agriculteurs à réduire leur consommation d’énergie, pourrait aussi être mis en place.

Toutes ces propositions ont pour but de réduire la facture énergétique des particuliers et des professionnels de 65 milliards de dollars d’ici 2030 pour redynamiser l’économie. Les familles américaines verraient leur pouvoir d’achat augmenter et relanceraient la croissance par la consommation, créant de nouveaux emplois : 152 000 d’ici 2025, jusqu’ à 174 000 d’ici 2030 selon l’ACEEE. Les bénéfices seraient aussi écologiques avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 676 millions de tonnes.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site