Édito : jouer sur tous les plans

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Édito du rédacteur en chef : jouer sur tous les plans. On ne cessera pas de montrer – et peut-être même de vanter – la diversité des acteurs qui s’engagent dans la transition énergétique. Ainsi que la multiplicité des moyens et des idées qu’ils mettent en œuvre.

Prenons trois exemples récents. Dans le domaine de l’économie circulaire, l’association Orée a publié 27 propositions pour la feuille de route que le ministère de la transition énergétique et solidaire doit élaborer à la fin du 1er trimestre 2018, après une phase de consultation. Il s’agit bien de dépasser la seule question des déchets dont les collectes doivent s’organiser pour en favoriser le recyclage maximum : la diffusion large des pratiques d’écoconception (1) et la réflexion à l’échelle des collectivités d’une écologie industrielle et territoriale sont au cœur des enjeux. On notera avec intérêt la proposition n° 22 d’Orée d’ouvrir en ce sens un droit à l’expérimentation pour les entreprises.

Deuxième exemple, tiré de la parution de la valeur verte des logements en 2016. Cette étude statistique immobilière réalisée par Notaires de France (2), montre que plus l’étiquette “énergie” d’un logement se rapproche de A, plus sa vente se fait avec un gain supérieur. Les différences entre régions peuvent être importantes mais globalement on observe que la plus-value d’une étiquette A-B par rapport à une étiquette C est entre 6 et 13 % pour les maisons individuelles et de 3 à 19 % pour les appartements. Même si les notaires appellent à la prudence sur l’interprétation de ces chiffres, on note à la fois une tendance à l’augmentation de la plus-value “verte” depuis 2014, surtout pour les maisons, et l’intérêt croissant des notaires pour ce paramètre.

Enfin, troisième cas, la création toute fraîche du Club Power-to-Gas ATEE. Même si la transition passera par beaucoup de comportements de sobriété et de choix d’efficacité, la technique joue aussi un rôle. Spécialement en anticipation du jour où les énergies renouvelables auront pris une part importante et que la gestion de la production électrique excédentaire sera primordiale pour l’équilibre des réseaux d’électricité et de gaz. La méthanation aura alors un rôle de premier plan : il s’agit, avec ce club, d’en préparer le terrain dès aujourd’hui.
À tous les niveaux, la transition se prépare car elle est multiforme.

(1)  http://ecoconception.oree.org/.
(2) www.notaires.fr/fr/la-valeur-verte-des-logements.
 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site