Cop21 et Efficacité énergétique : des connaissances différentes selon les pays européens

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Spie publie une étude européenne sur la notoriété et la perception de l’efficacité énergétique et de la Cop21.

Réalisée pour le groupe par Harris Interactive, elle donne le sentiment des habitants de cinq pays (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Royaume-Uni) sur ces questions. Parmi les résultats, on peut noter que la notoriété de la Cop21 varie beaucoup selon les pays. Si les Français sont très majoritaires à savoir de quoi il s’agit (78 %), les britanniques ne sont que 34 % à en avoir entendu parler. Mais seulement 50 % des français affirment savoir précisément à quoi elle sert. Du côté de l’efficacité énergétique, les écarts sont aussi très forts entre les différents pays. Elle apparaît nettement mieux connue en Allemagne (92 %, dont 43 % déclarant voir précisément ce dont il s’agit) et au Royaume Uni (94 %, dont 70 % précisément), qu’en France (68 %, dont 20 % précisément).

Néanmoins, quel que soit l’Etat, plus de 8 citoyens sur 10 se déclarent attentifs à la réduction des consommations d’énergies à leur domicile. L’institut de sondage révèle que le facteur principal qui pourrait les inciter à modifier leurs comportements pour faire des économies est « le montant trop élevé de sa facture d’énergie. »Pour optimiser et réduire la consommation d’énergie, plus de neuf Européens sur dix considèrent qu’il faut développer le progrès technique (entre 91 % en Allemagne et 95 % en France) puis qu’il faut impliquer les citoyens dans la mise en œuvre de gestes quotidiens (entre 87 % aux Pays-Bas et 94 % en France).

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site