L’Ademe dévoile une étude d’évaluation des disponibilités en biomasse d’ici 2035

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

En collaboration avec l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) et l’institut technologique FCBA, l’Ademe a mené une étude d’évaluation des disponibilités en biomasse forestière à l’horizon 2035 en France.

Ce document estime les volumes de bois exploitables à cette échéance, selon deux scénarii. Le premier se base sur un maintien des pratiques actuelles. Le second prend pour hypothèse une accélération de l’exploitation forestière. Dans les deux cas, l’étude conclut que les forêts hexagonales seront disponibles et mobilisables pour développer le bois-matériau et le bois-énergie d’ici deux décennies. L’exploitation de la ressource pourrait, selon l’étude, augmenter « jusqu’à + 20 millions de m3 par an d’ici 2035 ». Le niveau de prélèvement actuel se situe à 66 millions de m3. 60% de la ressource supplémentaire mobilisable d’ici vingt ans se trouve chez les propriétaires privés, et plus particulièrement chez les propriétaires de moins de 25 hectares.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site