CEE : le programme FEE Bat officiellement lancé pour 2013

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Enfin ! Après des mois d’attente, la convention liant les acteurs du programme FEE Bat a été officiellement signée ce mardi 14 mai 2013 en présence des deux ministres en charge du logement et de l’énergie, Cécile Duflot et Delphine Batho.

Cette signature permet au programme de formation des professionnels du bâtiment à l’efficacité énergétique de continuer d’exister en 2013. Prévu dès 2006 dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) mais réellement lancé en 2008, FEE Bat a permis de former 52 000 personnes. Il était au ralenti depuis le début de l’année car sa poursuite était conditionnée à l’engagement financier d’EDF. En effet, l’énergéticien finance la moitié du coût des formations (l’autre étant à la charge des professionnels) et récupère des CEE au prorata du nombre de personnes formées. Jusque là, son engagement financier s’élevait à hauteur de 15 euros par MWh cumac mais pour cette année 2013, le coût a été baissé à 10,5 euros par MWh cumac. Malgré ce rabais, EDF accepte néanmoins de payer ces certificats plus chers que le prix de marché actuel qui est autour de 4 euros du MWh cumac. Mais Henri Proglio, PDG d’EDF, a justifié cet effort comme un des aspects des missions de service public d’EDF, d’autant plus que selon lui, « la formation est un vecteur d’efficacité ». Une « contribution exceptionnelle » de 45 millions d’euros depuis le début de FEE Bat qui « pourrait être renouvelée » a précisé le PDG.

Pour cette année 2013, le financement accepté par EDF (plus de 2,3 millions d’euros) permettra de former 11 000 professionnels du bâtiment dont 500 maîtres d’œuvre et 500 professionnels de la distribution.

Lors de la signature, plusieurs représentants des acteurs de FEE Bat étaient présents dont Marc Hiegel, président de l’ATEE et de FEE Bat ; Bruno Léchevin, président de l’Ademe ; Patrick Liébus, président de la Capeb ; Didier Ridoret, président de la FFB. Ces derniers ont souligné l’importance d’engager dès maintenant la discussion pour le prolongement de FEE Bat en 2014.

Cécile Duflot et Delphine Batho ont également souhaité la poursuite du programme, la ministre de l’Énergie évoquant même la possibilité d’une convention pluriannuelle.

Par ailleurs, Delphine Batho a confirmé qu’il y aurait une troisième période du dispositif des CEE dont les modalités sont en cours de définition. Le rapport de la Cour des comptes qu’elle a demandé sur l’efficacité du dispositif étant attendu pour mi-octobre, elle a aussi confié qu’il y aurait probablement une période transitoire avec un objectif d’obligation. Une bonne nouvelle pour la pérennité du dispositif.

 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site