La compétitivité du site vosgien de Norske Skog passe par l’ISO 50 001

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

L’usine vosgienne du papetier Norske Skog vient d’obtenir la certification ISO 50001. Confronté au recul de son marché européen, le fabricant de papiers journaux et imprimés publicitaires a commencé à jouer la carte du management de l’énergie, son deuxième poste de dépense il y a trois ans, pour gagner en compétitivité.

Le site vosgien du papetier Norske Skog a porté depuis une dizaine d’années la bataille du maintien de sa compétitivité sur le champ de la performance énergétique. Ses deux machines à papier démarrées en 1992 et 1999 fabriquent 550 000 tonnes de bobines par an pour un marché européen en constant recul : les papiers journaux et imprimés publicitaires (-7,9 % en 2015). Outre la réduction inéluctable de sa masse salariale de 570 à 330 personnes, cette usine électro-intensive a assez logiquement exploré l’abaissement de sa facture énergétique, son deuxième poste de dépense. Elle consomme 1 TWh électrique, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une ville de 125 000 habitants et 1 TWh de vapeur.

Entité quasi indépendante au sein du groupe norvégien, l’usine de Golbey (Vosges) figurait déjà parmi les premiers lauréats de l’appel à projets CRE pour l’installation d’une centrale de cogénération mise en service en 2007. La qualité de son système management de l’énergie mis en place au fil des ans vient d’être reconnue par l’obtention du sésame de l’ISO 50001, suite à un audit certificateur de Bureau Veritas.
«Compte-tenu des actions menées ces dernières années, notre système de management de l’énergie était déjà bien développé. L’ISO 50001 a permis une plus grande formalisation de nos actions et donnera une meilleure visibilité quant à notre système de gestion de l’énergie», indiquent Sophie Granju, responsable performance énergie au sein du Pôle énergie, et Florence Schneider, responsable ISO, laboratoire et environnement.

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 582 du 15 mars 2017

 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site