Candia choisit la biomasse

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Afin de générer de la vapeur de process, l’usine Candia à Cambrai s’est équipée une chaudière biomasse en relève de son installation existante au gaz. Approvisionnement, fonctionnement et maintenance sont externalisés.

Humidité de la biomasse 29,58 %, charge de la chaudière 100 %, tirage 127,80 Pa, température de l’échangeur 973,97°C, eau à l’entrée de l’économiseur 81,61°C pour 128,86°C à la sortie ; il s’agit du préchauffage de l’eau récupéré sur des fumées à 245,41°C. Tout est normal en ce 19 février après-midi, confirme l’écran de contrôle de la chaudière biomasse de l’usine Candia d’Awoingt (Cambrai). L’installation délivre un flux permanent de 6,9 tonnes/heure de vapeur sous 11,88 bars, pression ramenée entre 9,3 et 9,7 bars sur le réseau interne à l’usine. Bilan positif donc pour un choix technologique élaboré sur mesure puis réalisé avec l’assistance d’EDF Optimal Solution.

Depuis septembre 2012, l’usine produit sa vapeur de “process” d’une manière nettement plus “verte” grâce à la biomasse, solution innovante, éco-efficace en milieu industriel et faiblement émettrice de CO2. L’installation et son générateur de vapeur dimensionné pour fournir jusqu’à 8 tonnes de vapeur par heure va brûler annuellement 12 000 tonnes de biomasse. «Cette nouvelle chaufferie couvre entièrement nos besoins hors périodes de maintenance et permet au site de s’affranchir de 85 % de ses consommations de gaz. Ainsi équipée, notre unité de transformation du lait affiche la même production en réduisant de 80 % sa dépendance aux énergies fossiles et en dynamisant la production d’une biomasse pourvoyeuse d’activité économique locale», explique Christian Leclercq, directeur de l’usine.
(...)

Lire la suite dans Energie Plus 543 du 1er avril 2015

Tags:

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site