Aux Serres du Val, une cogénération flambant neuve

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Propices à une très bonne valorisation de la chaleur, les serres ont redonné des opportunités d’installer de nouvelles cogénérations. Exemple près d’Orléans, chez le leader du poivron.

À quelques kilomètres d’Orléans, à Saint-Denis-en-Val, le leader français du poivron hors-sol exploite une surface de 8,4 hectares de serres. Les Serres du Val livrent ainsi chaque année environ 2 000 tonnes de poivrons, soit près de 10 % de la production française, bien loin des plus de 110 000 tonnes importées. La plante, qui ne résiste pas au gel, se prête bien à la culture sous abri. Sa maturité se fait par vagues successives, d’où un étalement des récoltes de mars à octobre. En dehors de cette période, la croissance initiale du pied de poivron dépend donc de bons apports de chaleur pendant l’hiver. Un avantage pour la cogénération. Didier Foulon, patron des Serres du Val, le sait bien. Depuis 2004, il a déjà une cogé de 2 MWe dont le contrat se terminera en 2016 : mais celle-ci est en mode “dispatchable” car une nouvelle installation a été mise en service par Eneria il y a quelques mois.

Ce moteur neuf Caterpillar CG260-12, plus puissant avec 3,2 MWe, est mieux adapté aux besoins du serriste. «Quand nous avons réalisé l’analyse des besoins, nous avons constaté que l’ancienne cogénération étaient sous-dimensionnée et les chaufferies d’appoint étaient toujours utilisées, précise Jean Kodische, chargé d’affaires chez Eneria. Avec cette nouvelle installation, on rattrape l’écart. En cas de grand froid, on a même la possibilité d’évacuer la puissance thermique des deux cogénérations en même temps.» La nouvelle machine dispose aussi d’un meilleur rendement électrique (42,8 %), ce qui permet d’optimiser la revente d’électricité (environ un million d’euros de recette par an) dans le cadre du contrat C13.

Forte valorisation thermique

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 543 du 1er avril 2015

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site