L’AFG annonce ses dernières propositions pour soutenir le Plan Climat

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

L’Association française du gaz (AFG) saisit l’opportunité du Plan Climat pour accélérer le déploiement de ses trois filières d’excellence : le biométhane, la mobilité terrestre ainsi que la mobilité maritime et fluviale au gaz naturel liquéfié (GNL). Le Plan Climat présenté le 6 juillet dernier par Nicolas Hulot représente en effet une opportunité pour l’industrie du gaz. C’est donc dans la perspective du prochain Sommet sur le climat prévu le 12 décembre que l’AFG a entrepris de développer massivement le gaz renouvelable en accompagnant et en soutenant la filière agricole. Récemment d’ailleurs, l’APCA, la FNSEA et GRTgaz se sont engagés sur trois actions communes en vue d’arriver à 30 % de gaz renouvelable en 2030. Il s’agit de favoriser le financement des projets avec des soutiens plus adaptés des pouvoirs publics, de mieux accompagner les agriculteurs, notamment en termes de formations et d’accès à des références techniques et économiques fiables, et enfin d’orienter et développer la R&D.

L’AFG compte aussi participer à la diminution de la pollution de l’air en proposant, entre autres, de garantir sur 5 ans l’écart fiscal entre le gaz et les carburants traditionnels. Elle s’est engagée à soutenir l’émergence de navires fonctionnant au GNL en facilitant les investissements des parties prenantes. L’association a par ailleurs insisté sur l’importance de ne pas soumettre les gaz renouvelables à la fiscalité carbone et assure que le développement de ces filières associé aux solutions d’efficacité énergétique permettra, à terme, d’atteindre une réduction des émissions de carbone de 40 % d’ici 2030.

 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site