Consommation électrique : les ménages les plus au courant sont les plus économes

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Les ménages connaissant en temps réel leur consommation électrique seraient plus économes. Si cette théorie peut sembler assez logique, une étude scientifique la confirme, et la chiffre.

Menée par le Groupe de recherche en droit, économie et gestion (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis) sur une centaine de ménages volontaires de la commune de Biot (Alpes Maritimes) depuis 2012, cette expérience, baptisée TicElec, montrent des différences selon que les foyers suivent ou non l’état de leur consommation. Pour la mener, les chercheurs ont constitué plusieurs groupes de familles : deux dotés d’outils techniques (compteurs intelligents ou capteurs nomades) afin de les informer de leur consommation et un groupe non équipé. Les deux groupes équipés ont bénéficié d’informations plus ou moins détaillées : consommations au jour le jour, par équipement, etc. Le résultat est assez net : la consommation des groupes informés s’est révélée 23 % moins élevée par rapport à son niveau initial. Des différences sont aussi apparues au sein même de ce groupe. Les ménages qui ont pu profiter de l’information la plus précise ont encore moins consommé que les autres. Ce projet a été soutenu dans le cadre d’un accord-cadre entre l’État, l’Ademe, la région PACA et le conseil général des Alpes Maritimes.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site