Les news Energie de l'été 2015

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Énergie Plus a veillé sur l’info durant l'été. Voici les principaux faits marquants.

6 juillet

Le gouvernement autrichien n’aime pas l’énergie nucléaire et ne souhaite pas que celle-ci soit subventionnée : il porte donc plainte devant la justice européenne contre l’autorisation par la Commission européenne du soutien du Royaume-Uni à l’EPR de Hinkley Point.

6 juillet

Rattrapé par le sévère ralentissement de l’industrie pétrolière et gazière, le groupe Technip a annoncé une importante restructuration passant par une charge de 650 millions d’euros et la suppression de 6 000 postes dans le monde (sur un total de 38 000 emplois, soit 16 % de ses effectifs).

8 juillet

L’ONG Carbon Tracker complète sa série Carbon Supply Cost Curves avec un volet sur le GNL. Même si le gaz a une place dans la transition énergétique, il faut tout de même la concilier avec une consommation “climato-compatible“ (concentration du CO2 inférieure à 450 ppm). L’ONG montre ainsi que tout projet de GNL se basant sur un prix du gaz supérieur à 10 $/mmBtu fera dépasser notre “budget carbone”.
À lire sur www.carbontracker.org/report/gascostcurve/

9 juillet

L’Ademe et ERDF ont signé une convention dans le but de faciliter l’arrivée des compteurs Linky dans les foyers et son appropriation par le grand public. Il est prévu que le déploiement des compteurs débute à partir de décembre prochain, et que d’ici 2021, les 35 millions de compteurs électriques existants soient renouvelés. Concrètement, à travers cette convention, l’Ademe et ERDF prévoient d’informer et de sensibiliser les consommateurs et les collectivités aux possibilités offertes par Linky pour mieux maîtriser leurs consommations d’énergie. Le rôle des conseillers des Espaces Info-Énergie sera également mis en avant.

10 juillet

15 projets de recherche sont retenus par l’Ademe dans le cadre de l’appel “Énergie durable : production, gestion et utilisation efficace”. Les sujets concernent par exemple les combustibles solides de récupération (Veolia), la compression mécanique de vapeur (Johnson Control), les ventilateurs basse consommation (TurboXX), l’autoconsommation (Cnam), la gazéification (Cogébio), la méthanation (Solagro), ou les pompes à chaleur haute température (Enertime), etc.

17 juillet

Le ministère en charge de l’Énergie désigne quatre zones propices au développement de fermes pilotes pour les éoliennes flottantes, dans le cadre d’un appel à projets à venir, au large de l’île de Groix (Bretagne), des étangs de Leucate, de la commune de Gruissan (Languedoc-Roussillon) et du phare de Faraman (PACA).

20 juillet

À Paris, Laurent Fabius réunit une quarantaine de ministres et chefs de délégation sur le thème de la COP 21 : le ministre des Affaires étrangères essaie de faire progresser au mieux les compromis politiques pour trouver un accord en décembre.

22 juillet

Le Parlement a adopté la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Le texte fixe les grands objectifs du nouveau modèle énergétique français pour permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique en équilibrant mieux ses différentes sources d’approvisionnement. La part des énergies renouvelables devra représenter notamment 32 % de la consommation énergétique en 2030 : 40 % de la production d'électricité, 38 % de la consommation finale de chaleur, 15 % de la consommation finale de carburant et 10 % de la consommation de gaz (lire le décryptage pages XXXX)

23 juillet

Le conseil de surveillance de RTE propose de nommer François Brottes (député PS) président du Directoire. Adoubé par la CRE, il a pris sa fonction le 1er septembre, succédant ainsi à Dominique Maillard. Quelques voix (cf. un article de Médiapart le 24 juillet) s’élèvent pour mettre en question un éventuel conflit d’intérêts entre Brottes député et Brottes président de RTE, alors qu’il n’y aura même pas un délai de carence entre les deux fonctions.

23 juillet

La ministre de l’Écologie Ségolène Royal annonce que le soutien au développement des EnR va être renforcé dans le secteur de l’élevage. Ainsi, le tarif d’achat de l’électricité produite par cogénération du biogaz devrait être revalorisé de 10 à 20 % pour les petits et moyens méthaniseurs. Mais tout n’est pas simple : un arrêté concerne les nouvelles installations de plus de 500 kW et des appels d’offres devraient être lancés au-delà de 300 kW (problème de cohérence). Quant à l’arrêté pour les installations existantes, le tarif proposé valorise l’usage de plus de 60 % des effluents d’élevage à 40 €/MWh, ce qui est un bon complément au tarif de base (170 €/MWh si la puissance est inférieure à 80 kW, puis descendant jusqu’à 150 €/MWh au-delà de 300 kW). Par contre, plus aucune valorisation n’est faite pour la chaleur… dommage ! Le geste de la ministre inclut également une revalorisation de 10 % des tarifs photovoltaïques pour les bâtiments équipés de moins de 100 kWc.

27 juillet

Après une première saisine par plus de 60 sénateurs le 23 juillet, c’est au tour de certains députés de saisir le Conseil constitutionnel pour qu’il examine la validité de la loi de transition énergétique.

29 juillet

Engie annonce avoir trouvé un accord avec le gouvernement belge pour prolonger la durée de vie des réacteurs nucléaires Doel 1 et Doel 2 de 40 à 50 ans. En 2025, la Belgique fermera toutes ses centrales suite à une décision de 2003. L’ex-GDF Suez est par contre bien silencieux sur le plan social qui touche sa filiale solaire Clipsol, rachetée en 2008.

30 juillet

Après quelques négociations, EDF confirme la reprise des activités “réacteurs“ de l’ex-Framatome (Areva NP). Le démantèlement imposé par l’État pour sauver Areva reste néanmoins un pari risqué pour EDF qui devra déjà débourser entre 51 % et 75 % des 2,7 Md€ auxquels Areva NP a été valorisée. Et la survie d’Areva n’est pas mieux assurée car il faudrait une recapitalisation supplémentaire de 3 à 4 milliards d’euros pour éponger ses pertes et son endettement.

3 août

Le président des États-Unis annonce son ambition de réduire les émissions de gaz à effet de serre des centrales électriques de son pays avec le Clean Power Plan. À l’horizon 2030, elles devront être 32 % inférieures à celles de 2005. Pour cela, Barack Obama compte soutenir le développement des EnR (+30 %) en remplacement des centrales au charbon, mais également l’efficacité énergétique, le gaz naturel, le nucléaire ou la capture et stockage du carbone. Chaque État américain aura la possibilité de choisir les solutions qu’il préfère. Plus d’informations sur https://www.whitehouse.gov/climate-change.

6 août

Le Conseil constitutionnel valide la quasi intégralité de la loi Macron pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques sauf quelques articles dont celui sur le projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure (Meuse). Ce “cavalier législatif” inséré dans la loi au dernier moment n’est pas passé, à la grande satisfaction des écologistes, qui sont contre le projet Cigéo.

10 août

Le pape François lance une journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création, le 1er septembre. Après la publication de son encyclique sur le climat, Laudato si’, mi-juin, le souverain pontife fait donc encore un pas pour inciter les catholiques à la protection de l’environnement. Il sera suivi par les musulmans, qui de leur côté font une déclaration islamique sur le climat les 17 et 18 août à Istanboul.

11 août

Le Japon redémarre son réacteur nucléaire Sendai 1, situé près de la ville de Satsumasendai, tout au sud de l’archipel nippon. Il avait été arrêté le 10 mai 2011 pour maintenance. Il a dû se mettre aux normes de sécurité plus sévère décidées après la catastrophe de Fukushima. Premier réacteur à être remis en service, il symbolise la reprise nucléaire du pays qui paye cher ses importations d’énergies fossiles, mais cristallise aussi le mécontentement populaire au moment où le Japon célèbre les 70 ans du largage de la bombe atomique sur Hiroshima. Son redémarrage a néanmoins été perturbé par une avarie sur une pompe du circuit secondaire et un début d’éruption d’un volcan situé à 50 km.

12 août

Ségolène Royal confirme l’avis de Matignon : hors de question de relancer l’écotaxe sur les poids lourds, y compris au niveau régional. Pourtant, des élus locaux du Nord-Pas-de-Calais envisagent sérieusement cette option. Peut-être après les élections régionales…

13 août

Le Conseil constitutionnel valide la loi de transition énergétique excepté quelques articles (voir l’article page 12).

13 août

Comme chaque année, l’ONG Global Footprint Network calcule l’empreinte écologique des hommes sur la Terre. Depuis 20 ans, en moyenne, la date où l’humanité épuise les ressources et capacités de régénération annuelles de notre planète recule de trois jours. Cette année, ce cap fatidique est dépassé le 13 août. Une exploitation effrénée de la planète dont on comprend bien qu’elle n’est ni durable ni éthiquement juste vis-à-vis des populations en développement et des générations futures.

14 août

Le département du Commerce américain a autorisé les producteurs américains à exporter du pétrole brut (en fait il s’agit d’un échange avec des pétroliers mexicains). Cette entorse à la sacro-sainte interdiction d’exporter fait suite à d’autres depuis un an. Un pas décisif vers une levée de l’embargo ?

20 août

En visite à l’Ines (Institut national de l’énergie solaire), François Hollande annonce le doublement de la puissance de l’appel d’offres CRE 3 sur les installations photovoltaïques de plus de 250 kWc. Ce seront ainsi jusqu’à 800 MW qui pourront être éligibles à l’appel.

25 août

L’école Centrale de Nantes et le CNRS inaugurent le premier site d’essais en mer pour les énergies marines renouvelables raccordé au réseau électrique. En effet, les installations testées (jusqu’à trois simultanément) bénéficieront d’un raccordement à la terre de 8 MW. Budget global de ce site nommé SEM-REV : 20 millions d’euros.

La rédaction, 1er septembre 2015

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site