Gas-to-Liquid : un atout pour la transition énergétique ?

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Gas-to-Liquid : un atout pour la transition énergétique ? dans Energie Plus du 1er mars 2017

Énergie Plus présente une enquête sur le Gas-to-Liquid (GtL) qui fait, sous l’impulsion de Shell, une petite percée en France et que l’impact positif sur la pollution atmosphérique pourrait porter à un développement plus important. Ce numéro contient également une interview de Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables, qui détaille les propositions du Livre blanc que le syndicat a publié en janvier dernier, ainsi qu’un entretien avec Marc Gendron, nouveau délégué général du Club C2E de l’ATEE, qui lance de nouvelles pistes de travail pour les groupes en charge d’élaborer les fiches d’opérations standardisées.

Les articles de ce numéro :

- Entretien avec Jean-Louis Bal, président du SER. Le détail des propositions du Syndicat, publiées en janvier dernier dans un livre blanc, et adressées aux candidats à l’élection présidentielle.
- Le Gas-to-Liquid (GtL) : un carburant de la transition énergétique ? Alors que le GtL fait une percée en France sous l’impulsion du groupe Shell, les prochaines années pourraient le voir se répandre au sein des flottes les plus anciennes afin de réduire drastiquement leurs émissions de polluants.
- Le LNE innove pour la surveillance des particules fines. Première mondiale : le Laboratoire national de métrologie et d’essais a mis au point une malette portable pour étalonner les appareils de mesure des particules fines.
- La Cour des comptes pointe les échecs de l’État dans les transports. Dans leur rapport annuel public 2017, les Sages de la rue Cambon estiment que les échecs et les difficultés de projets liés aux transports, comme l’abandon de l’écotaxe poids-lourds, ont coûté des centaines de millions d’euros.
- Le fret tente de réduire ses émissions de GES. La démarche Fret21, lancée après la Cop21, a pour but d’inciter les entreprises agissant en qualité de donneurs d’ordres des transporteurs à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. Dix se sont déjà engagés volontairement.
- Entretien avec Marc Gendron, délégué général du Club C2E de l’ATEE. Marc Gendron pose un regard neuf sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie et lance quelques pistes de travail pour les groupes en charge d’élaborer les fiches d’opérations standardisées.
La première prime du Programme PRO-SMEn est remise à l'imprimerie Ghesquières (59). Le programme piloté par l’ATEE et financé par EDF permet de soutenir les entreprises s’engageant dans un système de management de l’énergie. L’imprimerie Ghesquières est la première à en bénéficier, avec une prime de 40 000 euros.
- Opération standardisée IND-UT-131 : Isolation thermique sur des installations industrielles. L’isolation thermique des installations contenant ou permettant la circulation de fluides froids ou chauds est appliquée dans de nombreux sites industriels et tertiaires. La fiche IND-UT-131 permet désormais d’obtenir des CEE lors de l’isolation de ces installations.
- Au Hive, Schneider baisse sa consommation. Depuis son installation dans le Hive, Schneider Electric a utilisé ses technologies et compétences pour diminuer les consommations d’énergie de ce bâtiment tertiaire. 

Articles parus dans Energie PLus 581 du 1er mars 2017

ACHETER CE NUMERO

Fichier attachéTaille
Sommaire Energie Plus n°581 du 1er mars 201767.68 Ko
© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site