Nidec a installé plus de 500 MWh de batteries dans le monde

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Entretien avec Kaila Haines, directrice marketing et des relations publiques de Nidec Ansaldo Sistemi Industriali (ASI).

Nidec ASI propose des solutions pour une vaste gamme d’applications industrielles. Sidérurgie, pétrochimie, naval mais aussi depuis un peu moins de dix ans pour les énergies renouvelables avec système de stockage. En France, deux projets récents ont vu le jour sur des îles, en Corse et en Martinique. Kaila Haines, directrice marketing de la marque, détaille la stratégie de son groupe en la matière.

  • Quelle est l’activité de Nidec ASI dans le stockage d’énergie ?

Kaila Haines : Nous nous sommes lancés dans le stockage d’énergie il y a presque une décennie et nous opérons comme un maître d’œuvre ingénierie, approvisionnement et construction clés en main ou comme partenaire en électricité pour l’équilibrage du système, du plan à l’installation. Nous ne produisons pas les batteries que nous installons mais nous collaborons avec différents fabricants comme Saft ou Siam pour proposer la solution la mieux adaptée selon les spécificités des projets. Nous avons développé dès 2009 notre système de gestion de l’énergie pour les microgrids.

  • Quels sont les marchés sur lesquels vous êtes le plus présent ?

K.H. : Nous sommes surtout présents en Europe car c’est notre marché historique, notamment en Italie, en Allemagne et en France où est implanté par ailleurs notre centre d’excellence pour le stockage d’énergie dans lequel travaillent environ 200 personnes. Mais nous développons de plus en plus nos activités ailleurs dans le monde. Nous nous installons au Japon et bientôt en Australie et aux États-Unis. Nous avons d’ailleurs obtenu l’année dernière la certification pour nous lancer sur le marché américain. Nous ne sommes pas actifs sur le territoire chinois pour l’instant car les prix pratiqués y sont excessivement bas.

  • Quels contrats importants avez-vous remportés sur le marché français ?

K.H. (...)

  • Sur quel projet avez-vous coopéré avec EDF ?

K.H. (...)

Lire la suite dans Energie Plus 599 du 1er février 2018 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site