RTE installe un “filet de sécurité” pour la Bretagne

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Pour sécuriser l’approvisionnement électrique de la Bretagne, RTE a mis en place une ligne électrique souterraine de 76 km entre Lorient et Saint-Brieuc. Afin éviter les oppositions, le gestionnaire de réseau a souhaité un projet exemplaire du point de vue environnemental. Il a aussi fait l’objet d’une concertation importante en amont avec les acteurs locaux, en particulier les agriculteurs.

Avec ses 76 kilomètres, le “Filet sécurité Bretagne” qui relie Lorient et Saint-Brieuc à travers la région constitue la plus grande ligne électrique souterraine de 225 000 volts de France. Inauguré le 15 janvier, ce projet représente le troisième volet du Pacte électrique breton signé en décembre 2010 ; les deux autres étant la maîtrise de l’énergie et le développement des EnR. Son objectif est de sécuriser l’alimentation électrique de la zone dont la consommation a augmenté de 11 % entre 2006 et 2016, soit quatre fois plus vite que la moyenne nationale. «Actuellement, la Bretagne ne produit que 14 % de l’électricité qu’elle consomme», pointe Carole Pitou-Agudo, déléguée de RTE pour l’Ouest. Cette installation à 120 M€ permettra aussi d’accueillir une production renouvelable en plein essor à moyen terme, en particulier lorsque seront mis en service après 2020 les futurs parcs éoliens en mer de Saint-Brieuc, Saint-Nazaire, Groix et Belle-Île-en-Mer. Elle raccourcira le cheminement des électrons sur le réseau, permettant de réduire les pertes électriques et renforçant encore le réseau hexagonal, deux ans après la mise en service de son équivalent provençal de 65 km de long.

  • Un défi technique

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 601 du 1er mars 2018

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site