Le nouveau “paquet airˮ européen sent le soufre

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

La Commission européenne publiait en décembre dernier deux propositions de directives portant sur la réduction des émissions de polluants. Des textes jugés irréalistes par l’industrie. La journée d’étude du Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa) offrait une tribune aux deux parties.

En cet après-midi du 26 mars 2014, l’atmosphère est pesante à l’université Paris Dauphine. Le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa) organise une journée d’étude autour des enjeux technico-économiques du nouveau “paquet air européenˮ. Pour l’occasion, Fred Neuwahl, représentant de la direction générale à l’environnement de la Commission européenne, était venu présenter les modalités de ces nouvelles directives. Et les producteurs d’énergie invités n’ont pas manqué cette occasion d’exprimer leurs inquiétudes : « Les plafonds nationaux fixés pour 2030 se rapprochent beaucoup trop du scénario de réduction maximal, avec une installation complète des meilleurs techniques disponibles. L’État français risque donc de ne pas pouvoir répondre à ces exigences », déclare Rémi Bussac, expert environnement au sein du département production et ingénierie thermique d’EDF.

(...)

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site