Les volumes d'effacement des consommations électriques validés par le ministère

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Depuis le rapport Poignant-Sido d'avril 2010, l'effacement des consommations fait partie intégrante des objectifs de politique publique en matière de maîtrise de la demande. Il s'agit de permettre une modulation de la consommation d'électricité, voire son arrêt temporaire pour certains appareils, afin de permettre au système électrique de passer plus facilement les moments de pointe de consommation, et éviter ainsi le recours à des moyens de production chers et ayant souvent un contenu carbone très élevé.

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit que des appels d’offres soient lancés par le gestionnaire du réseau de transport RTE pour faire appel à de l'effacement. Au titre de l'année 2016, les objectifs de volumes pour ces effacements de consommation ont été validés récemment par la ministre en charge de l'énergie, Ségolène Royal. Ils sont de 2000 MW pour les effacements réalisés sur les grands sites de consommation et de 300 MW pour les effacements réalisés sur les petits sites résidentiels et professionnels .

L'appel d'offres sera lancé par RTE d’ici la fin de cette année ; ces chiffres représentent une augmentation de près de 25 % par rapport aux volumes d’effacements contractualisés pour 2015 dans le cadre du précédent appel d’offres.

Selon le communiqué de presse du ministère, la mise en œuvre des dispositions de l’article 168 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte devrait conduire à une meilleure valorisation de l'effacement à partir de 2017. 
 

Plus d'information sur l'effacement dans le n°513 d'Energie Plus.

 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site