Election présidentielle : points de vue sur la transition énergétique

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Election présidentielle : cinq points de vue sur la transition énergétique dans Energie Plus n°584

En vue de l’élection présidentielle, les cinq principaux candidats ont répondu aux questions d’Energie Plus, sauf Emmanuel Macron dont des éléments du programme ont été repris. Ils se prononcent ainsi tous sur la politique climatique, les économies d’énergies, la croissance des énergies renouvelables et la dynamique sociale de la transition. Quatre thèmes pour lesquels ils ont indiqué leurs priorités et dont nous mettons exceptionnellement en ligne le contenu.

Dans ce numéro :

Edito. Les candidats face à nos questions. Ils sont onze prétendants à la plus haute fonction du pouvoir exécutif pour un thème – l’énergie- assez peu débattu sur la place publique. Mais, dans les programmes, de nombreuses indications sont données. Petit tour d’horizon.

Présidentielle : un lobbying intense. De nombreuses organisations non gouvernementales, des groupes de réflexions ou des organismes de professionnels interpellent les candidats à la Présidence et leur font parfois des propositions. Exemples avec La Fabrique Ecologique, Amorce, le RAC ou encore Coénove.

La transition énergétique dans la présidentielle. Le détail des questions posées par Energie Plus aux candidats, et les principales dates de leurs parcours.

Les cinq candidats qui ont transmis leurs réponses :

- Réponses de François Fillon (Les Républicains) : « Il est indispensable d’amplifier notre politique d’économies d’énergie et de rendre du pouvoir d’achat aux Français »

- Réponses de Benoît Hamon (Parti Socialiste) : « Je porterai à 50 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique d’ici 2025 en favorisant la production décentralisée et citoyenne d’énergie, avec un objectif de 100 % en 2050 »

- Réponses de Marine Le Pen (Front National) : « Nous nous appuierons sur l’Etat stratège, sur des taux bas ou zéro de la Banque de France, pour que les nouvelles énergies soient au même prix que les énergies classiques »

- Réponses de Emmanuel Macron (En Marche !) : « Nous porterons une volonté de sobriété et d’efficacité. Nous accompagnerons les PME françaises pour qu’elles se lancent dans des plans anti-gaspi […] grâce à des diagnostics aidés »

- Réponses de Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) : « Une des premières mesures sera de mettre en place dans la Constitution de la 6e République […] la Règle Verte : ne pas prélever sur la nature plus que ce qu’elle peut reconstituer, et ne pas produire plus que ce que la nature ne peut absorber »

Quizz des candidats : En plus de leurs réponses aux quatre thématiques, les candidats ont coché leurs choix dans un questionnaire à choix multiple. Eclairant.

Article paru dans Energie Plus 584 du 15 avril 2017

ACHETER CE NUMERO

Fichier attachéTaille
Sommaire Energie Plus n°584 du 15 avril 2017157.54 Ko
© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site