Objectif CO2 : les CEE au service du transport

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Transports de marchandises et de voyageurs peuvent faire de substantiels progrès sur leurs consommations de carburants et donc sur la limitation des émissions de CO2. Dans le sillage de la charte Objectif CO2, un programme du dispositif des CEE permet désormais à de plus nombreuses entreprises d’agir en ce sens, avec à la clé un label qualifiant leurs performances.

Réunis le 18 mai à Paris, les acteurs du transport routier affichent leur satisfaction : avec l’officialisation du programme Objectif CO2, ils vont pouvoir valoriser la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Ce programme (PRO-INFO-12) a été lancé dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie par un arrêté du 9 février 2016, paru au Journal officiel du 24 février. Porté par l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT), il vise à accompagner la réduction des consommations énergétiques des entreprises de transport de marchandises et de voyageurs françaises. Il fait suite à la charte d’engagement volontaire du même nom lancée en 2008 pour les marchandises et suivie en 2011 d’un volet sur le transport de voyageurs. Cette charte a rassemblé plus de 1 270 entreprises sur les deux segments, soit environ 160 000 véhicules (20 % de la flotte française) permettant d’économiser près d’un million de tonnes de CO2 par an. En moyenne, elle a permis un gain de 3 % sur les consommations de carburant.

Total finance en échange des CEE
(...)

Lire la suite dans ENERGIE PLUS 568 du 15 juin 2016

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site