Le potentiel de l’hydrogène dans la balance

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Une récente étude sur le potentiel de l’hydrogène et de la pile à combustible dans les transports confirme la pertinence d’un plan de déploiement à l’échelle nationale. Des conclusions qui interviennent peu de temps après la controverse lancée par une note d’analyse très pessimiste de l’organisme France Stratégie.

Deux mois après que France Stratégie ait publié une étude très critiquée par les acteurs de la filière sur la place de l’hydrogène dans la transition énergétique, Mobilité Hydrogène France annonce que les conclusions de celle qu’elle a menée sur l’évaluation du potentiel de l’hydrogène et de la pile à combustible (PàC) dans les transports en France sont probantes. Selon le consortium d’acteurs privés et publics, fédérés par l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustibles (Afhypac), les résultats de cette étude, lancée en juillet 2013, « confortent les perspectives concrètes d’un plan de déploiement sur le territoire national ». Sur la base de scénarios de déploiement synchronisés de véhicules et de stations hydrogène, élaborés à partir de données économiques partagées, Mobilité Hydrogène France a mis en balance les coûts et les bénéfices environnementaux, économiques et sociétaux d’une transition vers la mobilité électrique à hydrogène. Le consortium souligne la contribution de cette technologie à la réduction des émissions du secteur du transport de manière significative, et propose un plan de déploiement progressif, mais ambitieux, des ces véhicules à partir de 2015 jusqu’en 2030.

Polémique sur le potentiel de l’H2

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 534 du 1er novembre 2014

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site