Biomasse : le bilan de sept années de BCIAT

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Alors que le BCIAT 2015 a permis de soutenir 11 nouvelles installations, portant à 120 le nombre d’opérations réalisées ou en cours, l’Ademe a publié le bilan des appels à projets sur 2009-2015. Les sept BCIAT - biomasse chaleur dans les installations industrielles, agricoles et tertiaires – soutiennent les projets assurant une production énergétique supérieure à 1 000 tep à partir de biomasse, couplée ou non à d’autres énergies renouvelables ou de récupération. Les 120 projets développés depuis 2009 comptent désormais 58 installations en fonctionnement, portant la production thermique annuelle à partir de biomasse à 277 000 tep. Cette production devrait atteindre 700 000 tep en 2018 avec la réalisation des projets en cours.

Selon ce bilan dressé par l’Ademe, les sept premiers BCIAT permettront, une fois les 120 projets réalisés, de substituer 780 000 tep/an à l’usage de l’énergie fossile et de réduire les émissions de CO2 de 2,3 millions de tonnes/an. Les appels à projets ont générés 750 M€ et reçus 288 M€ de subventions de l’Ademe. L’approvisionnement local permettra à terme de réaliser un chiffre d’affaires de 211 M€ (actuellement 83 M€) ainsi qu’une économie annuelle sur les importations d’énergies fossiles de 272 M€ (aujourd’hui 107 M€).

Le document revient sur l’exemple de certaines installations industrielles, en fonctionnement, qui sont la démonstration de la pertinence  technique, économique et environnementale de la solution biomasse : Nestlé, Airbus Defence&Space, Saipol, Soufflet, Michelin, Soddial, Lactalis, etc. Le groupe Nestlé, avec trois installations en fonctionnement et une en cours de finalisation, a ainsi réduit ses émissions de GES de plus de 25 %. Sa première installation de 7 MW a été mise en place à Challerange (08) et alimente le process de fabrication de poudre de lait en vapeur. La chaudière biomasse couvre 90 % des besoins de chaleur et consomme 15 000 tonnes de plaquette forestières produites localement.

Le dossier de candidature à l’appel à projets BCIAT 2016 est encore disponible

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site