ComptIAA : du comptage par approche collective

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Vingt PME de l’industrie agro-alimentaire ont participé à un projet collectif de déploiement de plan de comptage. Pilotée par le Cetiat, l’expérience montre que la baisse des factures est au rendez-vous.

Les PME n’ont pas toujours la volonté et les moyens de se lancer dans la maîtrise de leurs consommations d’énergie. Alors de là à structurer un plan de comptage… Heureusement des projets pilotes montrent la voie et l’intérêt de la démarche pour ces entreprises.

C’est le cas avec ComptIAA Énergie, porté par le Cetiat sur l’impulsion de la DGCIS* et avec le soutien financier de l’Ademe. Ce projet démarré en 2011 et fini le mois dernier, en partenariat avec six centres techniques des industries agro-alimentaires (IAA)*, a permis d’accompagner la mise en place d’un plan de comptage dans 20 PME des secteurs du lait, de la viande, de la conserverie, de la distillerie, de la biscuiterie, des corps gras et de l’alimentation animale.

« Leurs profils sont très différents, avec 3 TPE, 7 PME entre 10 et 50 salariés et 10 PME de plus de 50 salariés. Les factures énergétiques annuelles sont aussi très variables, entre 33 000 € et 3,3 M€, détaille Pierre Claudel, porteur du projet au Cetiat. Comme au niveau national, le gaz naturel est prépondérant et la consommation d’énergie thermique (vapeur, eau chaude et froid) est très importante. »
L’objectif de ComptIAA était de tester une démarche méthodologique pour le déploiement d’un plan de comptage. Elle sera d’ailleurs détaillée dans un guide à paraître ce mois-ci, avec des exemples de certaines des PME. La démarche se décompose en 4 étapes.

(...)

Lire la suite dans Energie Plus n°523 du 1er avril 2014

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site