Plan de comptage : des économies là où on ne les attendait pas

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Les plans de comptage ont pour objectif de guider les entreprises pour réaliser des économies d'énergie. Petit aperçu de la diversité des pistes d'amélioration, au travers de trois exemples de plans de comptage menés dans la pharmacie, l'agro-alimentaire et l'industrie légère.

« Nous étions sur un process à peu près neuf. Ce contexte ne nous faisait pas du tout envisager de tels volumes d'énergie récupérables » ; « des matériels de même modèle, sur un même site, se sont avérés avoir des performances énergétiques différentes »... Ces quelques exemples de témoignages prouvent, d'après les spécialistes, l'importance du comptage. « Ce n'est pas forcément là où on l'imaginait sans mesure que l'on devra faire l'investissement », note ainsi Pascal Mioche, directeur général d'Automatique et industrie (A&I).
Première étape du plan de comptage : déterminer le type de mesures à mettre en place. Il faut alors désigner les fluides à surveiller, l'emplacement des compteurs et des sondes, la fréquence des mesures, mais aussi le caractère permanent ou ponctuel du comptage. Ainsi, des mesures ponctuelles ne sont pas à proprement parler des plans de comptage, mais elles peuvent souvent, à moindre coût, « fournir une première analyse et des bilans énergétiques, dont seront tirées des recommandations concrètes », explique Julien Poulat, directeur commercial de Coretec.

(...)

Lire la suite dans Energie Plus n°523 du 1er avril 2014

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site