Projet de territoire franco-suisse au Grand Genève

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Le Grand Genève, qui accueille fin janvier les Assises européennes de la transition énergétique, a inscrit les enjeux climatiques, énergétiques et de qualité de l’air au cœur de son projet de territoire. Une démarche transfrontalière rendue possible par une proximité des “techniciens” et des élus suisses et français, sur cette zone de 2 000 km2.

Des territoires qui se côtoient et décident d’oeuvrer ensemble pour améliorer la qualité de vie de leur agglomération. La démarche semble de plus en plus banale avec les politiques de  décentralisation qui donnent la main aux collectivités. Mais, au Grand Genève, cette collaboration entre territoires prend une saveur particulière puisqu’elle est transfrontalière.

L’agglomération s’étend en effet sur les cantons suisses de Genève et de Vaud, et sur les départements français de l’Ain et de la Haute-Savoie. Avec une population de presque un million d’habitants répartis sur 212 communes, le territoire bénéficie d’une activité économique soutenue, portée en grande majorité par les services. En juin 2012, dans le cadre de la seconde génération des appels à “projets d’agglomération” lancés par la Confédération suisse, ce vaste espace urbanisé  francovaldo-genevois est officiellement baptisé le “Grand Genève” : il prend toute sa dimension en janvier 2013, sous la forme juridique d’un groupement local de coopération transfrontalière de droit suisse.

Une véritable gouvernance se met alors en place, avec sa présidence, son bureau, son assemblée et qui vise à travailler sur trois domaines fondamentaux : l’aménagement, la mobilité et l’environnement, confirmés en décembre 2016 avec l’adoption du “projet de territoire Grand Genève 2016-2030”.

L’idée de travailler ensemble au sujet de ces thématiques, sur ce bassin de vie, a été facilité «par le fait que les “techniciens” des deux côtés se connaissaient et avaient l’intuition qu’il fallait avancer ensemble, notamment
en partageant de l’information
», selon Hervé Villard, responsable Air, climat, énergie du Grand Genève.

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 598 du 15 janvier 2018

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site