Biométhane : nouveau benchmark européen

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Le Think Tank France Biométhane, avec le cabinet de consulting Sia Partners, publie la mise à jour du 2e observatoire  dédié au biométhane diffusé en mars dernier. Il permet de suivre le marché en France et en Europe. Ce secteur continue sa croissance prometteuse.

La filière comptait en 2016 un peu plus de 480 unités de production sur les neuf pays concernés* par cette étude. Sa croissance, ces deux dernières années, a été de 20 % en 2015 et de 13 % en 2016. Chacun des neuf pays bénéficie de mécanisme d’aides directement liées au biométhane, ce qui permet d’atteindre les objectifs fixés.

Des modes de production nouveaux

On remarque une hausse sensible des capacités de traitement du biogaz. En effet, les unités de production récemment installées (en 2015 et 2016) possèdent en moyenne des quantités de traitement supérieures de 15 %. C’est notamment le cas de la codigestion qui se développe rapidement et pourrait devenir majoritaire tant elle permet de mutualiser différents flux d’entrants et d’accroître les capacités. Enfin, en 2015, 43 unités sur 67 ont opté pour la technologie d’épuration membranaire, laquelle pourrait rapidement dépasser le lavage à eau utilisé historiquement pour traiter le biogaz.

L’Europe du biométhane

Avec plus de 200 unités, l’Allemagne domine le marché européen, représentant plus de 50 % de la production totale des neuf pays concernés par l’étude. Le Royaume-Uni affiche une croissance impressionnante, dépassant en moins de six mois la Suède, pays historique de la filière, lequel connaît actuellement une légère stagnation à l’instar des Pays-Bas. En France, on enregistre une forte hausse du nombre d’unités, mais loin derrière les leaders européens. Enfin, le Danemark se distingue en possédant les unités les plus volumineuses d’Europe. Les tarifs d’achat dédiés au biométhane ont été moteur en Allemagne et permettent aujourd’hui à la France, au Danemark et au Royaume-Uni de croître rapidement.

Le biométhane en France

Un objectif de 10 % de la consommation française de gaz en 2030 est affiché. Trente-six unités d’injection gaz sont déjà en service et produisent annuellement 0,5 TWh.

* Allemagne, Royaume-Uni, France, Suisse, Autriche, Suède, Pays-Bas, Danemark, Finlande. 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site