Le photovoltaïque fleure bon la parité réseau

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Les coûts du photovoltaïque sont en baisse et les prix de l’électricité sont sur une tendance haussière. La parité réseau commence donc à être atteinte dans certains pays et est en train d’être effleurée dans le Sud de la France. De quoi ouvrir une porte sérieuse à l’autoconsommation.

Selon la loi de Swanson, le prix d’une cellule photovoltaïque baisse de 20 % lorsque la capacité de production mondiale de cellules double. Cette loi relativement empirique, établie par le patron fondateur de SunPower, va-t-elle conduire le solaire PV à atteindre la parité réseau ? Va-t-il devenir plus intéressant de s’autoalimenter en électricité par ses propres panneaux solaires plutôt que d’acheter les électrons sur le réseau ?

On entend en effet par “parité réseau” le fait que le coût de production d’un kWh photovoltaïque calculé sur la durée de vie de l’installation (pour un site donné) soit inférieur ou égal au prix d’un kWh acheté à un fournisseur d’électricité via le réseau (dans la même région). La question n’est pas nouvelle, mais de théorique il y a quelques années, elle est devenue très concrète. Dans les zones où le niveau d’ensoleillement est fort et où les prix de vente de l’électricité sont assez élevés, et vue la baisse du LCOE du photovoltaïque (levelized cost of electricity/coût complet de production de l’électricité solaire), la parité est déjà atteinte. Ou ne serait pas loin de l’être. D’ailleurs, une étude commanditée par la banque nationale d’Abu Dhabi affirme que d’ici deux ans, 80 % des pays seront à la parité.

Plusieurs pays déjà à la parité

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 549 du 1er juillet 2015

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site