Nouveau rapport de l'AIE sur l'innovation technologique

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

L’AIE, agence internationale de l’énergie, a publié le 4 mai son nouveau rapport « Energy Technology Perspectives ». Ses analyses concluent sur la nécessité pour les gouvernements, de pair avec le secteur privé, de soutenir l’innovation dans les technologies énergétiques durables. « La nature complexe de l’innovation doit être appréhendée à travers des politiques systémiques », explique Maria Van der Hoeven, directrice exécutive de l’agence. Une vision politique et économique claire et fondée sur le long terme est donc nécessaire pour fournir une aide adaptée aux différentes étapes de l’innovation et permettre à celle-ci de devenir viable à l’échelle locale.  « Dans ce contexte, le prix bas du pétrole devrait être considéré comme une opportunité et non comme un obstacle pour la transformation du système énergétique » ajoute Didier Houssin, ancien responsable de l'AIE et désormais président d'IFP Energies nouvelles.

Avec l’objectif de limiter le réchauffement planétaire à 2°C, l’AIE appelle donc à tripler les dépenses publiques en R&D pour les technologies à basse émission de carbone. Un appel d’autant plus soutenu à destination des pays émergents dont la transition énergétique aurait un impact des plus significatifs à l’échelle globale. « Acteur clé, la Chine  qui souhaite être leader sur ces marchés doit amplifier ses capacités à l’innovation, » rappelle Didier Houssin. Selon le rapport, pour 1 dollar investi dans les EnR, ce sont 3 dollars de dépenses évités en achat d’énergie fossile, un argument économique tout à fait recevable.

Energie Plus reviendra plus en détail sur le contenu du rapport dans un des ses prochains numéros.

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site