Ne négligeons pas la consommation énergétique de l’informatique

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Pour aider les entreprises à prendre conscience de l’impact de l’informatique sur la facture d’électricité, une opération collective de mesures a été lancée en Pays de Loire il y a quelques mois. Les résultats montrent l’intérêt de se pencher sur la question.

En France, la consommation électrique nationale des équipements informatiques représente 20 TWh par an soit une facture de 2,2 milliards d’euros. En 2011, dans son livre vert, Syntec Numérique, organisation professionnelle des métiers et des industriels du numérique, présentait l’effet “boule de neigeˮ c’est à dire «qu’en réduisant les besoins de la couche logicielle, on réduit les besoins en équipements informatiques et donc les systèmes d’alimentation et de refroidissement et la consommation électrique du data center baisse alors mécaniquement dans sa globalité.» Encore faut-il que les entreprises connaissent leur niveau de consommation.
C’est justement pour cette raison que les entreprises EasyVirt, fournisseur de solutions pour mesurer, analyser et agir sur les consommations électriques liées à l’informatique, et Kaliterre, spécialisée dans le conseil au service du développement durable, ont proposé à l’Ademe Pays de la Loire de lancer une opération collective afin de mesurer les consommations électriques d’un maximum de société ou d’organisations locales. Elle a été pilotée par ADN’Ouest, association des décideurs du numérique de l’Ouest. 

(...)

Lire la suite dans Energie Plus n°519 du 1er février 2014

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site