Démocratiser la mesure et l’analyse des consommations d’énergie

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Alors que le salon Batimat bat son plein, le CSTB y présente sa méthodologie “REPERE” permettant d’évaluer les consommations d’énergie sur un grand nombre de logements à partir de la technologie Smart EPC. Une première expérimentation est en cours à Toulouse.

Le CSTB a développé un savoir-faire important sur la modélisation de la thermique et de l’énergétique du bâtiment. Dans le cadre des réglementations thermiques notamment, des outils de simulation dynamique ont été créés, et une partie des travaux se porte sur l’utilisation de données mesurées sur site. «Nous avons en particulier mis en place un programme de recherches ad hoc sur le thème des contrats de performance énergétique (CPE) pour développer des outils permettant d’assurer la garantie de la performance à la réception du bâtiment et durant son exploitation», explique Lionel Bertrand, chef de division innovation et développement dans l’équipe énergie et environnement du CSTB. Celle-ci a poussé sa spécialité dans le traitement numérique jusqu’à pouvoir développer les codes informatiques pour des applications finales, à partir de l’implémentation des algorithmes tirés de la science de l’énergie. «Nous sommes convaincus de l’intérêt des CPE, analyse Lionel Bertrand. Mais il y a deux difficultés majeures à lever : le partage des responsabilités à partir d’un seuil de consommation limite difficile à estimer justement ; et la capacité à quantifier la performance énergétique d’un bâtiment. La seule facture ne suffit pas !»

Un test à l’échelle de 1 300 logements

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 554 du 1er novembre 2015

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site