World Efficiency, première édition

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Du 13 au 15 octobre 2015, s’est tenue à Paris Porte de Versailles, la première édition du World Efficiency. Cette manifestation, à la fois salon et congrès, a présenté sur 10 000 m2 des solutions professionnelles à moindre impact pour les ressources et le climat au travers de stands individuels. La partie congrès a proposé pas moins de 185 conférences autour des nouveaux modèles de gouvernance et les solutions développées par les marchés. L’occasion de faire un point complet sur ces questions à moins de deux mois de la Cop 21.

Le salon World Efficiency s’est tenu à Paris du 13 au 15 octobre. Délibérément orientée sur les enjeux de la Cop 21, cette nouvelle version parisienne de Pollutec Horizons a réuni environ 400 exposants et a proposé un programme de 185 conférences, pour un public relativement clairsemé. Certains événements spécifiques regroupaient des personnalités de haut niveau. Dès le premier jour, la conférence Nordic Efficiency a notamment vu l'intervention de représentants des ministères de l’Énergie du Danemark, de la Suède, de la Norvège, de l’Islande, ainsi que le maire d’Helsinki (Finlande). La ministre française de l’Énergie, Ségolène Royal a d'ailleurs conclu cette matinée en remerciant ses homologues de leur engagement de longue date (voir l’exemple de la Suède page 20). Évoquant la préparation de la Conférence de Paris en décembre, elle a estimé que la réalisation des engagements listés dans les contributions volontaires déposées officiellement par les pays aboutirait à une limitation du réchauffement climatique d’environ 2,7°C. La dynamique pour passer sous les 2 degrés doit donc s'accélérer selon elle. En France, cela se traduit par une stratégie bas carbone déclinée dans la loi de transition énergétique, articulée avec l'implication des territoires.

La ministre a également remis les Prix Entreprises et Environnement comportant 5 catégories en précisant que «les entreprises sont au cœur de la transition énergétique. Ce sont elles qui vont nous faire basculer dans un autre modèle de société, avec la croissance verte, en lien d'ailleurs avec la révolution numérique. Plus la transition sera rapide, plus elle sera efficace. C’est pour ça que la loi doit permettre aux entreprises d'investir.» Le grand prix a été remis à la société Ideol qui conçoit une fondation flottante pour éolienne en mer. Dans la catégorie “Innovation dans les technologies”, l'entreprise Enogia a été primée pour ses mini-centrales ORC (cycle organique de Rankine) à micro-turbine (1). Plusieurs autres prix et trophées ont été remis, comme d’habitude lors du Salon, dont un avec le soutien de la revue Énergie Plus.

Les conférences au cœur du salon

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 554 du 1er novembre 2015

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site