Cherchez la fraîcheur...

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Les premières températures élevées de l’été posent le problème des îlots de chaleur en zone urbaine, surtout si les épisodes caniculaires deviennent plus fréquents. Afin d’aider sa population à se rafraîchir, la Ville de Paris a ainsi lancé l’identification des zones de fraîcheur*. Plus de 820 zones fraîches ont été répertoriées dont 565 parcs, une centaine de lieux de culte, des musées, etc. Il est même prévu que 150 parcs restent ouverts la nuit. Une cinquantaine de brumisateurs à nanogouttes va être aussi installée.

Climespace se joint à cette démarche en créant trois îlots de fraîcheur à la gare de Lyon, à Paris Plage et dans le 13e arrondissement. Il s’agit de faux arbres en acier, surplombé d’une petite canopée en bois, à la base desquels sont posé des bancs. Ceux-ci sont rafraîchis par le réseau d’eau froide de Climespace, via un échangeur en béton installé dans le banc. Le système a été breveté. Il ne se déclenche que si la température extérieure dépasse 28°C et doit créer une zone environ 5°C plus fraîche. Après l’expérimentation cet été, les îlots seront démontés pour un éventuel développement plus large. 
* une application « Extrema Paris » donne accès à la cartographie

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site