Hycabiome : préparer l’avenir des gaz renouvelables

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Vers un mix gazier 100 % renouvelable pour la France en 2050 ? Motivé par l’aspect power to gas le projet de recherche Hycabiome s’est attelé à la préfiguration d’un pilote pré-industriel de production de méthane par méthanation biologique couplée à de la méthanisation. Une première dans la recherche française.

Comment optimiser la production de biogaz issu de la méthanisation et valoriser les surplus d’énergie renouvelable ? Depuis 2015, le programme de recherche Hycabiome, co-financé par l’Ademe, GRDF et Suez a creusé l’un des maillons d’une chaîne de la production de gaz renouvelable : le couplage méthanisation/méthanation biologique. Lauréat de l’appel à projets Énergie durable de l’Ademe 2015, le projet réunit les partenaires Solagro, Enosis (anciennement Leaf), Hespul et l’Insa de Toulouse. L’idée du projet étant de travailler avec du biogaz composé de méthane et de dioxyde de carbone issus de la méthanisation. Puis d’utiliser la méthanation afin d’augmenter la proportion de méthane dans le mélange. «Le mélange de sortie contient généralement entre 50 % et 60 % de méthane, ici l’objectif est d’arriver à un taux pouvant aller jusqu’à 96 %, explique Claire Dumas, chercheuse au LISBP*. La méthanation jouerai alors un rôle d’épurateur, un moyen de transformer les coûts d’épuration du biogaz en coût d’enrichissement en biométhane.»

  • Un couplage avantageux

(...)

Lire la suite dans Energie Plus 607 du 1er juin 2018

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site