Tribune : où vont les grands énergéticiens français ?

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Quels ont été les mouvements stratégiques majeurs des énergéticiens au cours des derniers mois et années ? Olivier Cateura livre son analyse dans cette tribune, en pointant le virage vers l’effi cacité énergétique.

Dix ans déjà que le marché de l’énergie est en pleine restructuration. Dix ans que l’ensemble des clients professionnels en gaz et électricité devenaient “éligibles” à faire jouer la concurrence (1). Dix ans que le monde des énergéticiens subit d’importantes ruptures concurrentielles avec l’arrivée de nouveaux acteurs locaux ou européens, technologiques avec l’essor des énergies renouvelables ou encore réglementaires avec l’accélération des pressions  environnementales comme le CO2 ou les CEE.

S’adapter à un nouveau monde de l’énergie
Le paysage énergétique français et européen de 2014 vit une transformation radicale et celle-ci devrait encore s’accélérer. L’accident nucléaire de Fukushima (11 mars 2011) n’y est pas étranger, mais l’essor des gaz de schiste et la crise économique durable perturbent encore davantage les plans des grands énergéticiens. Les repères se perdent et les moyens manquent…

(…)
Lire la suite dans Energie Plus n°520 du 15 février 2014

 

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site