Les supercondensateurs, batteries du futur ?

Supports de conférences biogaz et méthanisation

Rubrique article:

Les supercondensateurs suscitent de grandes espérances. Avec des temps de charge très courts et une durée de vie immense, cette technologie en perpétuelle évolution ne devrait pas tarder à s’imposer. NAWA Technologies, une start-up française, est en pointe sur l’amélioration de leurs performances et espère une commercialisation courant 2016.

Pour beaucoup, le supercondensateur est la batterie du futur. C’est avec le graphène, feuillet d’une seule épaisseur d’atomes de carbone organisés en nids d’abeilles, que sont fabriqués ces composants. Ce matériau a été découvert en 2004 et reste le meilleur conducteur électrique connu à ce jour. En 2013, un étudiant de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), a l’idée de placer une feuille d’oxyde graphitique, un composé de carbone, sous un simple laser utilisé par des graveurs de CD. Cette expérience a permis la production rapide et bon marché de feuilles de graphène de qualité et a ouvert la voie à une industrialisation. Ces composants combinent les avantages de la pile classique et du condensateur. Ils se chargent bien plus rapidement et avec plus de puissance que les batteries ordinaires. Seul bémol, la faiblesse de sa densité énergétique, c'est-à-dire la quantité d'énergie que l’on peut stocker par rapport à son poids et à sa taille...

Lire la suite dans Energie Plus 539 du 1er février 2015

© ATEE-ENERGIE PLUS - tous droits réservés
contenu réservé aux membres de l'ATEE. En savoir plus | Plan du site